Vos assurances à Seneffe et partout en Wallonie

Assurance

La météo prévoit une nuit glaciale et votre voiture dort dehors? Suivez ces 10 conseils :
 

  1. Couvrez le pare-brise d’un carton ou d’un écran protecteur que vous glissez entre les essuie-glaces et le pare-brise ;
  2. Gare aux remèdes de grand-mère ! Pour prévenir la formation de buée sur les vitres, un shampoing ou un détergent vaut mieux qu’une pomme de terre ;
  3. Ne laissez pas chauffer le moteur lorsque vous grattez la glace ;
  4. Evitez de jeter de l’eau (froide ou chaude) sur le pare-brise ;
  5. Les essuie-glaces ne servent pas à gratter la glace ;
  6. Ajoutez de l’antigel et gardez un spray antigel à portée de main ;
  7. En cas de gel, ne serrez pas le frein à main et enclenchez une vitesse ;
  8. Economisez la batterie en dosant l’utilisation de l’airco et des autres éléments gourmands en énergie ;
  9. N’utilisez pas de câbles de démarrage (ils abîment les systèmes électroniques des véhicules modernes) ;
  10. Si les vitres ne sont pas suffisamment dégelées, évitez de démarrer, sous peine de vous trouver en infraction.

Source : AXA

 Intéressant ?

Saviez-vous qu’en Belgique, un cambriolage a lieu toutes les 10 minutes ? Pour mieux vous prémunir contre le vol, nous avons dressé le profil des cambrioleurs : leurs habitudes, leurs techniques et les moyens d’y faire face :

fb

L’effraction : le cambrioleur force une fenêtre ou une porte à l’aide d’un pied de biche, d’un tournevis,…

Notre conseil : installez un verrou supplémentaire à vos portes et fenêtres facilement accessibles. Recouvrez les charnières avec des bandes anti-effractions. Placez des cadenas renforcés à vos abris de jardin, vos coupoles de toits ouvrables,…

L’escalade : le cambrioleur escalade l’habitation via un balcon ou un toit plat et s’introduit via une fenêtre entrouverte.

Notre conseil : fermez et verrouillez vos portes et vos fenêtres en cas d’absence.

 

La ruse : le cambrioleur se fait passer pour un policier, un technicien pour le relevé des compteurs,…

Notre conseil : demandez une preuve de légitimité. Regardez qui sonne à la porte avant d’ouvrir. Ne tombez pas dans le piège du “je suis le neveu de la voisine”.

Le bris de cylindre : le cambrioleur brise le cylindre de la serrure à l’aide d’une pince ou d’un objet lourd.

Notre conseil : installez un cache serrure (rosace) ou un cylindre de sécurité de max. 2 mm d’épaisseur.

Le perçage de serrure : le cambrioleur perce un trou sous la ligne de serrure à l’aide d’une perceuse.

Notre conseil : installez des poignées munies d’une serrure ou des serrures en applique sous les chambranles de vos portes/fenêtres.

La carte bancaire : le cambrioleur ouvre la porte en glissant une carte plastique entre la porte et
son montant.

Notre conseil : verrouillez systématiquement à double tours, même en cas d’absence de courte durée.

Que faire en cas de cambriolage ?

– Prenez contact avec la police.
– Ne touchez à rien pour ne pas contaminer les preuves.
– Listez les objets dérobés et faites-en part à la police.
– Votre portefeuille fait partie des objets volés? Appelez Card Stop au 070 340 340.
– Pensez à bloquer les documents d’identités dérobés en appelant DOC STOP au 0800 2123 2123.
– Envoyez des justificatifs, une description des dommages éventuels à l’habitation et la liste des objets dérobés ainsi qu’une copie du procès-verbal de la police à votre courtier.

Source : AXA

 Intéressant ?

vol_bagage_1200x800

 

Il s’agit sans doute de l’un des pires cauchemars de tout voyageur ou navetteur… le vol de bagages. Nul ne s’étonnera d’apprendre que le nombre de vols dans les gares, les stations de métro ou dans les aéroports belges a augmenté ces dernières années.

Tout le monde transporte dans ses bagages des objets de valeur tels qu’un smartphone, une tablette, des vêtements, un passeport,… dont le vol risque fort de vous mettre dans une situation délicate voire compliquée. Il est temps d’agir!

  1. Pendant les préparatifs de votre voyage, dressez la liste de tous les objets que vous emportez.
  2. Prenez des photos de vos objets les plus chers tels que l’appareil photo, le smartphone, les bijoux, etc. Les photos vous aideront à identifier vos effets personnels après un vol.
  3. Évitez les bagages anonymes. Veillez dès lors à tout étiqueter. Si vous veniez à perdre vos bagages, ceux-ci seront plus faciles à retrouver.
  4. Il est conseillé de porter tous les objets de valeur le plus près possible du corps. Jamais dans la valise ou dans une pochette extérieure de votre sac ou de votre valise.
  5. Fermez soigneusement chaque sac et portez-les si possible entre votre bras et votre corps, la fermeture tournée vers l’intérieur.
  6. Si vous voyagez en groupe, répartissez de préférence tous les moyens de paiement entre les membres du groupe. Si un voleur attaque, les conséquences seront limitées.
  7. Les voleurs eux-mêmes opèrent souvent à plusieurs, ils détournent l’attention avant de commettre leur méfait. Soyez donc sur vos gardes lorsque quelqu’un vous adresse la parole ou vous bouscule, ou encore en cas d’effervescence soudaine.
  8. Ne laissez jamais vos bagages sans surveillance. N’oubliez pas qu’un autre voyageur pourrait avoir la même valise que vous et l’emporter par mégarde.
  9. Pensez à souscrire une assurance voyage.

Vous êtes malgré tout victime d’un vol ? Il est primordial de faire une déclaration à la police.

 

Source : https://blog.axa.be/vol-de-bagages

 Intéressant ?

60% des cyberattaques visent des petites et moyennes entreprises.

Avec 95 % de petites entreprises qui font tourner l’économie, la Belgique est le pays par excellence des PME. Pour lutter contre la menace informatique, AXA a lancé une solution comportant 6 couvertures.

Les PME ont une vision erronée des cyberattaques

Souvent, les cyberattaques sont passées sous silence par la PME. C’est ce qu’indique Stijn Muylle, expert en sécurité informatique : « De nombreuses cyberattaques ont pour but de pirater une autre entreprise ou une entreprise plus grande. Les attaques sont en outre automatisées et bloquent le système informatique. Tenus par la peur de perdre leur réputation, les dirigeants d’entreprise paient parfois une certaine somme d’argent, et ce, sans garantie de déblocage ».

Pour redorer la réputation de l’entreprise, la couverture « e-réputation » prévoit une série de services présentés par Marnik Vanhaverbeke, directeur de LAR : « Dans un premier temps, nous aidons l’entreprise par le biais de conseils en communication. Il faut savoir que l’interprétation de la communication via les médias sociaux diffère fortement de celle du monde réel. Sur le long terme, nous essayons d’« éliminer » l’information négative. La supprimer n’est pas possible. Nous gérons les infractions pénales qui affectent la réputation d’une entreprise par des moyens judiciaires ».

Des hackers innovants

En plus des « ransomware » (ou logiciels de demande de rançon) présentés par Stijn Muylle, il existe d’autres formes de cybercriminalité. « Avec la digitalisation, de nombreuses PME ont lancé leur boutique en ligne. Ces entreprises conservent les données de leurs clients, données qui sont précisément ce que recherchent les hackers pour les revendre à prix d’or par la suite ». Telle est l’explication d’Arne Swinnen, un « hacker éthique » qui a apporté son aide à de nombreuses grandes entreprises américaines en repérant les failles de sécurité de leurs systèmes IT. Google, Paypal, Snapchat, Microsoft, Uber, Yahoo et Facebook font notamment partie de ses clients.

Jusquà 1.500 cas relevés par mois

Kurt Callewaert, lecteur en « Informatique appliquée » à la Haute école de Flandre Occidentale présente des chiffres concrets : « Chaque mois, 1.000 à 1.500 notifications de cyberattaques contre des PME sont recensées auprès du CERT[1]. Comme pour tout délit, de nombreux cas ne sont pourtant pas relevés. Le nombre de notifications peut en réalité être deux à trois fois plus élevé ». Walter Dierickx d’AXA ajoute qu’entre 2014 et 2015, une hausse de 30 % des attaques a été enregistrée.

[1]https://www.cert.be/fr.html

Les particuliers ne sont pas les seuls à courir des risques, c’est le cas aussi des dirigeants d’entreprises. Les terminaux des sociétés, laptops, smartphones et autres tablettes sont une mine d’informations confidentielles relatives à l’entreprise ou à ses clients, ils doivent donc être couverts par une protection optimale. AXA mise sur la tranquillité d’esprit dans la vie numérique des particuliers et des professionnels.

 

Quel est le rôle du courtier dans la ‘cyber protection’ ?

Quelles garanties l’assurance ‘cyber protection’ inclut-elle ?

Assurance cyber protection: que comprend concrètement la garantie ‘e-reputation’ ?

En quoi consiste le job de ‘hacker éthique’ ?

Dans quelle mesure connaît-on la problématique liée à la cybercriminalité dans les PME ?

Petites entreprises et cybercriminalité: conseil d’un expert

Source: Axa.be

Contactez-nous pour une offre personnalisée : 064/54.18.12

 Intéressant ?
froid_1198x800
Les bulletins météo sont clairs, la semaine prochaine, nous pourrions connaître des températures glaciales dépassant les -10°. Il est essentiel de prendre quelques mesures préventives pour éviter ou, du moins, limiter les dégâts liés au froid. Nous redoutons tous ce froid polaire, alors préparons-nous.

Protégez votre habitation

  • Isolez vos canalisations : Videz les tuyaux et fermez les robinets d’arrivée d’eau des canalisations qui se trouvent à l’extérieur. Protégez-les avec un isolant spécifique (laine minérale ou polyéthylène).
  • Aérez toutes les pièces au moins une fois par jour. C’est essentiel, même en hiver, et quelques minutes suffisent.
  • Assurez un chauffage optimal dans toutes les pièces de la maison. Faites-le contrôler par un spécialiste agréé. N’oubliez pas de penser aux pièces plus vulnérables telles que le grenier où les tuyaux ne sont pas protégés. En cas d’absence, mieux vaut ne pas éteindre la chaudière.
  • Pensez au toit et à la cheminée : une tuile cassée peut provoquer un sérieux dégât des eaux. Le ramonage de la cheminée est important pour éviter tout feu de cheminée ou une intoxication au CO.
  • N’oubliez pas le trottoir : sortez brosse, pelle et sac de sel pour déblayer. Un trottoir sans neige ni verglas garanti la sécurité des passants. C’est aussi une obligation !

Protégez votre voiture

  • Vérifiez la batterie : si elle est défectueuse vous connaîtrez des problèmes au démarrage.
  • Mettez des pneus hiver : bien qu’ils ne soient pas obligatoires en Belgique, les pneus hiver sont sculptés différemment et ont plus d’adhérence sur les sols verglacés.
  • Veillez à ce que le réservoir de liquide de refroidissement ne soit pas sous le niveau minimal. Même chose pour le niveau de liquide lave-glace avec antigel.
  • Si vous en avez la possibilité, rentrez la voiture dans un garage. Si elle reste dehors, couvrez le pare-brise et la vitre arrière. Si vous devez gratter vos vitres, prenez le temps de les faire toutes pour garantir une visibilité optimale. Attention : n’utilisez pas d’eau chaude pour dégivrer les vitres.
  • Avant un trajet plus ou moins long, prévoyez une couverture, une veste d’hiver bien chaude, à boire et à manger, une lampe de poche et un smartphone/GSM chargé.

Source: Axa.be

 Intéressant ?